4 jours dans le parc de Wuligyuan

16

janvier 18, 2015 par leussestucru

Zhangjiajie

 

Après notre rando de deux jours sur la muraille de Chine on ne s’attendait pas à être autant émerveillé par un autre paysage chinois.

Mais c’était avant de découvrir le parc national de Zhangjiajie et ses montagnes absolument incroyables, qui restera dans notre tête comme un des endroits les plus fabuleux que l’on ait pu parcourir.

Si vous passez en Chine et que vous pouvez aménager un détour par Zhangjiajie, voici nos quelques conseils pour la visite.

Petit avant gout du parc

Petit avant gout du parc


Comment rejoindre le parc ?

Le parc est situé dans la province du Hunan, au centre de la Chine. Pour le rejoindre, la ville de Zhangjiajie est un passage obligatoire.

Zhangjiajie est assez bien desservie par le train et il est assez simple de rallier de grosses villes comme Pékin ou Shanghai.

En ce qui nous concerne, pas de chance, il n’existe aucune liaison directe avec Guilin. Il nous a donc fallu faire un changement, le plus simple pour nous et le moins cher étant de passer par la ville de Liuzhou. Le trajet total revient à 110 yuans par personne et prend un peu plus de 16 heures.

Une fois dans la ville de Zhangjiajie, il faut encore prendre un bus pendant environ une heure (pour une dizaine de yuans) pour rejoindre, au choix, Zhangjiajie village ou Wuligyuan, respectivement les portes Sud et Est du parc.

Zhangjiajie

Deuxième petit avant gout du parc :)

 

Ou dormir?

Deux solutions principales s’offrent au voyageur qui souhaite visiter le parc : dormir à Zhangjiajie city ou à Wulingyuan. Il y a bien quelques hôtels à Zhangjiajie village près de la porte du parc mais ceux-ci sont chers et il n’y a rien dans le coin pour acheter à manger.

On trouve pas mal d’auberges à Zhangjiajie city et tout ce qu’il faut comme supermarchés et petits restaurants mais l’inconvénient principal est qu’il faut prendre chaque jour un bus pour rejoindre le parc et donc mettre deux heures et 20 yuans dans les transports tous les jours…

De notre côté on a choisi de dormir à Wuligyuan, près de la porte Est du parc. L’auberge Wuligyuan Zhongtian International Youth Hostel est assez pratique, elle est à moins de 30 minutes de marche de la porte du parc et est proche de nombreuses cantines peu chères et d’un grand supermarché. On y a trouvé des lits à 40 yuans en dortoirs de 4 et le responsable, Victor, est bien sympathique !

On peut trouver à la réception un plan du parc pour 5 yuan, qu’on vous conseille d’acheter histoire de pouvoir se repérer mais attention à ne pas trop s’y fier non plus, le plan est loin d’être à jour et certaines des routes indiquées n’existent pas, ou plus.

la carte vendue par le parc

la carte vendue par le parc

Une autre carte, un peu moins fausse, offerte par une américaine dans le parc

Une autre carte, un peu moins fausse, offerte par une américaine dans le parc

Il est aussi possible de dormir à l’intérieur du parc. La plupart des hôtels y sont cependant plutôt chers.

Pour les petits budgets, notre auberge de Wuligyuan a une petite sœur dans le parc où on peut trouver des lits en dortoir sans salle de bain à 40 yuans. Le confort y est sommaire, toilettes turcs, douche minuscule, et il y fait sacrement froid en hiver mais cela permet de profiter du haut du parc sur deux jours sans avoir à redescendre pour la nuit.

 

Combien ça coûte ?

En saison haute, le ticket d’entrée coûte 245 yuans par personne.

On a eu la chance d’arriver en saison basse, qui va du 1er décembre au 28 février, et les tickets ne sont alors qu’à 139 yuans par personne.

Jusqu’à il y a quelques mois, le ticket d’entrée était valable pour trois jours de visite. Les règles viennent de changer et le billet permet aujourd’hui de profiter de quatre jours dans le parc. Et si vous avez le temps, ces quatre jours sont vraiment appréciables pour profiter du parc, surtout si vous avez l’intention de le parcourir sans utiliser les téléphériques.

Le ticket d’entrée vous donne aussi le droit de profiter de l’ensemble des bus qui parcourent le parc. Le parc est tellement grand que ces bus sont d’une grande aide, surtout si vous logez à Wuligyuan.

Pour vous restaurer, si comme nous votre budget est serré on vous conseille d’emporter avec vous de quoi manger pour la journée, la nourriture dans le parc étant assez chère.

On a préféré opter pour le tupperware avec de la nourriture achetée la veille où le matin même à Wuligyuan. Autant oublier les nouilles lyophilisées, on a testé le premier jour mais les vendeurs dans le parc nous demandaient 5 yuan par plats pour ajouter de l’eau chaude, soit plus que le prix des pâtes !

Zhangjiajie

 

Quoi faire ?

Le parc est vraiment grand et choisir le programme de la journée n’est pas forcément évident. L’itinéraire qui suit est celui que l’on a fait sur 4 jours, préparé en fonction des conseils du gérant de l’auberge et des voyageurs rencontrés.

Il est assez physique mais donne une très bonne vue d’ensemble sur le parc et permet de parcourir des paysages époustouflants.

Si vous n’avez pas la possibilité de rester 4 jours, on aurait tendance à vous conseiller de vous rabattre sur nos jours 2 et 4, qui offrent selon nous les plus belles promenades et les vues les plus spectaculaires. Mais après, encore une fois ce n’est qu’un avis personnel…

Important: Le parc est clairement séparé en deux : une partie haute sur les plateaux et une partie basse dans les canyons et la forêt. Aucun bus ne relie ces deux parties et si vous êtes en haut il vous faudra soit marcher (et prévoir une bonne heure de descente) soit prendre un téléphérique ou l’ascenseur géant pour rejoindre les portes basses du parc !

La carte du parc laisse penser qu’une route fait la liaison entre les deux mais c’est complètement faux… on s’est fait avoir et on espère que cette carte sera bientôt améliorée!

 

Jour 1

On entre par la porte de Wuligyuan et on prend directement un bus pour la « Water Winding Four Gates », la porte d’entrée pour la balade « Golden whip stream », une marche tranquille de 5,7 kilomètres le long de la rivière qui serpente au fond du canyon.

Le ciel est complètement couvert par les nuages et le gérant de l’auberge nous a conseillé de débuter avec cette promenade basse en espérant que le temps se découvre dans la journée.

Ambiance brumeuse en arrivant dans le parc

Ambiance brumeuse en arrivant dans le parc

C’est notre premier aperçu du parc et on est déjà impressionné par la beauté des lieux. Les pics karstiques enveloppés par la brume donnent une ambiance mystique à la balade et après à peine 10 minutes de marche on se surprend à dire que c’est surement le plus beau parc qu’on n’ait jamais vu.

En longeant la rivière

En longeant la rivière

La promenade le long de la rivière est sympathique et bien qu’on ne les ait pas croiser ici le premier jour, c’est sur ce chemin que l’on croise le plus souvent les fameux macaques. Attention à vos sacs, ils sont voleurs et malins comme des singes !

DSC06248

 

Ne leurs donner surtout pas à manger, comme le signalent les nombreux panneaux sur le chemin, cela ne leur rend pas service, les rends moins sauvages et plus agressifs ! Malheureusement on a pu voir encore beaucoup de touristes ne pas respecter cette règle simple…

Arrivé à la fin des 5,7 kilomètres, on tente l’ascension jusqu’à Huangshi village, en croisant les doigts pour que le sommet se découvre entre temps…

La montée est vraiment magnifique et la brume omniprésente apporte un côté féerique qui nous fait (presque) facilement oublier les 3878 marches. (Là il y a débat ! Certains disent que les 3878 marches sont ici, d’autres qu’elles sont dans la montée pour Tianzi Mountain. Nous on n’en sait rien mais ce qu’on peut vous dire c’est qu’il y en a tout un paquet à monter dans les deux cas :D )

Les marches qui mènent à Huangsi village

Les marches qui mènent à Huangsi village

 

Au fil de la montée le temps se refroidit et de la neige apparaît petit à petit… Arrivé au sommet, tout est blanc, et malheureusement même la vue…

v

Sympa la vue non?

On est complètement dans les nuages, on ne voit pas à 5 mètres et on ne peut que deviner les pics qui doivent se dresser là quelque part devant nous.

On fait quand même le tour du plateau histoire de se promener et quand les nuages se dissipent un peu on a la chance d’apercevoir quelques minutes certains des pics avant qu’ils ne soient ravalés par la brume.

quand les nuages ont la délicatesse de nous laisser apprécier la vue

quand les nuages ont la délicatesse de nous laisser apprécier la vue

DSC06309

Le peu qu’on voit semble franchement impressionnant puis on redescend doucement, déçu de ne pas avoir pu en profiter plus…

Mais il nous reste 3 jours pour voir le parc et la montée aura tout de même été magique. C’est d’ailleurs là qu’on aura croisé nos premiers singes sauvages et tomber sur ces animaux alors qu’on est seuls au beau milieu de la forêt brumeuse est une sensation incroyable !

Dans la descente

Dans la descente

Une fois redescendu, on fait l’erreur du jour (du mois ?) en pensant emprunter un raccourci pour rentrer à Wuligyuan. On s’engage en fait sur une nouvelle montée, cette fois pour le plateau principal où, selon notre carte, un bus devrait pouvoir nous ramener à Wuligyuan.

Oui mais voilà, la carte est fausse et après une montée difficile on se rend compte que la route en question n’existe pas et que le seul moyen de redescendre est de prendre l’ascenseur géant puisqu’il est déjà 18 heures, qu’il fait nuit et que l’on a plus le temps de redescendre à pied avant la fermeture du parc…

L’ascenseur en question est d’ailleurs le plus grand ascenseur en extérieur du monde avec ses 330 mètres de haut !

La descente est chère et pas dans nos prix (72 yuans par personne soit notre budget pour un jour…) mais on est coincé et on se résigne à monter dans l’ascenseur. Honnêtement, ce dernier n’a vraiment rien d’intéressant, la descente est très rapide et la vue n’a rien de spectaculaire…

Bref, on rentre un peu déçu par cette fin de journée. On se console en allant manger de super raviolis dans une cantine de la ville puis on rentre se mettre sous la couette retrouver un peu de chaleur !

 

Jour 2

Aujourd’hui, le temps est gris mais les nuages sont assez hauts. On part donc plein d’excitation dans une balade qu’on voulait assez courte mais qui finalement sera la plus longue du séjour…

On commence par se rendre en bus au même endroit que la veille : « Water Winding Four Gates » pour reprendre le même chemin au bord de la rivière mais seulement pour les premières 20 minutes.

L’objectif de la journée est d’aller se promener du côté de Yaozi village, un coin qui d’après le gérant de l’auberge n’est absolument pas touristique puisqu’aucun téléphérique n’y mène mais qui donnerait accès à des points de vue exceptionnels. On a hâte !

Important : Attention à ne pas prendre le premier chemin qui indique Yaozi village, au niveau du Camel peak, contrairement à ce que laisse penser la carte du parc (qui n’est décidemment vraiment pas à jour), cette route n’est plus accessible et vous vous retrouverez bloqués un peu plus loin…

Le véritable accès est un peu plus loin et nous embarque directement dans une montée grandiose qui durera tout de même une bonne heure et demie. On ne s’attendait pas à ça quand on examinait la carte, qui manque cruellement de détails et surtout de notion de dénivelé !

encore des marches

encore des marches

Mais ce n’est pas grave, le paysage est fabuleux et il n’y a aucun touriste, la seule personne qu’on croise est un canadien avec un énorme sac qui s’est fait avoir par la carte en pensant emprunter un raccourci (décidément !) …

Au niveau du col, on arrive sous un grand pont en acier et la route se sépare en deux. Un des chemins permet de redescendre de l’autre côté de la vallée, près de la porte de Zhangjiajie, alors que l’autre continu de monter pour atteindre le pont. Pour profiter des vues exceptionnelles, il faudra bien sur continuer à gravir les marches !

le pont métallique

Attention au vertige!

Arrivé au niveau du fameux « Iron Bridge », le chemin se sépare une nouvelle fois en deux, et on ne peut que vous conseiller d’explorer les deux voies, chacune donnant accès à des points de vue grandioses…

On commence par s’embarquer, non sans craintes, sur le pont tout rouillé puis, une fois les sensations vertigineuses maitrisées, on reprend la balade de l’autre côté du ravin.

Petit moment de frayeur quand même quand, alors qu’on était seul au monde depuis un moment on entend un énorme bruit de bête pas loin de nous… Quand on sait qu’il y a des léopards et des ours noirs dans cette forêt, on ne fait pas bien les malins !

Mais après deux ou trois longues minutes on aperçoit finalement des singes qui sortent la tête des feuillages tout naturellement. On ne sait pas s’ils se battaient entre eux ou avec un ours (non vraiment, ce n’était pas un bruit de singe ce qu’on a entendu…) mais on n’était quand même pas bien rassuré.

Après une trentaine de minutes de marche, la vue débouche sur une gigantesque arche naturelle. Le chemin qui passe sous l’arche est bloqué (c’est justement celui qui démarre au niveau de Camel peak), mais un sentier semble monter sur l’arche et arriver sur un point de vue intéressant et ça, forcément, ça nous tente bien !

le chemin qui monte au dessus de l'arche

le chemin qui monte au dessus de l'arche

Si vous êtes dans le coin, n’hésitez surtout pas à monter sur l’arche, le chemin est sensationnel, presque un peu trop d’ailleurs sur certains passages un peu flippants, mais la vue est à couper le souffle.

Devinez où le chemin en question se termine? :D

Devinez où le chemin en question se termine? :D

Comme la route qui redescend est bloquée, on rebrousse chemin pour revenir au niveau du pont métallique et s’engager sur la voie qui monte à Yaozi village. Le chemin continu de monter jusqu’à atteindre un plateau puis nous fait faire une boucle d’une heure trente sur ce même plateau, au bord des falaises.

Les mots nous manquent, pendant une heure et demie le panorama est juste splendide… On découvre enfin, de haut en bas, les fameux pics karstiques.

La boucle que l’on suit propose de nombreux points de vue vertigineux sur des passerelles en verres ou en métal complètement rouillé qui rendent les sensations toujours plus fortes !

Vertigineux non?

Vertigineux non?

Une fois la boucle bouclée, on entame la longue et belle descente vers la porte de Zhangjiajie. Pour nous occuper pendant la descente, ils ont mis sur le chemin toutes sortes de jeux d’équilibre qu’on s’amuse à tester.

Information anti jambe dans le plâtre : Attention aux champignons en béton ils ne tiennent plus vraiment en place ce qui rends le passage un chouïa dangereux… et croyez nous, vu le nombre de marches qu’il reste à monter et descendre, vous n’avez vraiment pas envie de vous casser une cheville ici !

Les champignons de béton

 

La descente s’achève près de la porte de Zhangjiajie, et comme on dort à Wuligyuan, c’est reparti pour reprendre la « Golden whip stream » et marcher 5,7 kilomètres le plus vite possible en espérant arriver avant que les derniers bus ne soient passés… On finit par arriver à 18 heures au niveau des bus et à priori, prendre le dernier.

Une fois revenus dans la ville, on mange deux très bons riz frits chez une vendeuse de rue bien sympathique qui nous prête sa table chauffante et on rentre reposer nos cuisses pour la nuit !

Un bon riz frit pour se réchauffer

Un bon riz frit pour se réchauffer

 

Jour 3

Aujourd’hui il fait bien meilleur et ça tombe bien puisqu’on a prévu de monter dans l’un des lieux les plus touristique du parc qui promet de jolies vues : Tianzi Mountain. Cette fois le bus nous dépose au départ de la « Ten mile Natural Gallery », une route d’une trentaine de minutes le long d’un des bras de la rivière.

Ils ont installé ici un petit train pour touristes qui fait l’aller-retour pour ceux qui auraient la flemme de marcher 30 minutes jusqu’aux «Three sister’s peak ».

Cette marche est de loin la moins agréable de tout le parc, on est bloqué sur un tout petit chemin entre le train et la rivière, et les vues n’ont rien de bien particulier… Au terminus du petit train, il est possible d’observer de très nombreux macaques car des soigneurs leurs mettent ici à manger.

DSC06348

C’est également là que commence la montée pour Tianzi Mountain. L’ascension prends environ 3 heures et termine d’achever nos pauvres cuisses qui ne se sont toujours pas remises des jours précédents…

Mais contrairement à toutes les autres montées qu’on a pu faire dans le parc, celle-là n’est pas particulièrement jolie et on se retrouve vite à ne regarder que nos pieds en comptant les marches…

Encore et toujours des marches

Encore et toujours des marches

Plus on approche du sommet, plus les touristes deviennent nombreux et plus ils nous rendent dingues… Sur la journée on n’aura vu personne monter par les marches comme nous, mais le téléphérique et l’ascenseur permettent à des centaines de touristes d’atteindre le sommet et ça se bouscule là-haut !

Et attention, un contact prolongé avec le touriste chinois a de quoi vous rendre fou… ou sinophobe… On en a déjà un peu parlé mais le touriste chinois est vraiment un spécimen à part, et après deux mois dans le pays on ne s’y fait toujours pas !

Pour résumer grossièrement (et désolé pour les clichés, on ne parle pas ici du chinois mais bien du touriste chinois !) le touriste chinois passe son temps à faire du bruit, beaucoup de bruit. Ses activités favorites étant d’hurler dans son téléphone en haut d’un sommet de montagne, de commenter en criant les propos de sa guide qui elle hurle dans un haut-parleur pour être sure de parler plus fort que l’autre guide, là à deux mètres qui lui aussi possède son propre haut-parleur, et bien sûr, bien sûr, de prendre des selfis, si possible en bousculant les autres.

Mais ça à la limite, pourquoi pas. Non, la goutte d’eau qui fait déborder le vase et nous rend fous, c’est l’inconscience avec laquelle ils se débarrassent de leurs déchets. Plutôt que de faire 5 mètres pour jeter leur canette de Red bull ou leur sachet de chips, ils préfèrent le lancer dans le vide au bord de la falaise. Forcément, c’est plus marrant ! … Et franchement, le parc fait un effort de dingue là-dessus en mettant des poubelles et des panneaux de sensibilisation absolument partout !

Et quand on se balade sous les falaises, ça donne vite ça...

Et quand on se balade sous les falaises, ça donne vite ça...

Enfin, on ne va pas faire que râler contre eux non plus, le touriste chinois nous a aussi souvent amusés ! Ou surtout la touriste chinoise, celle qui, parce qu’elle monte en téléphérique et n’a pas prévu de marcher, arrive au sommet d’une montagne en talon aiguille 15 cm et minijupe, et pousse de petits cris parce qu’elle galère à monter les 3 marches qui mènent à la vue… Ah la Chine !

Bref, tout ça pour dire qu’arrivé au sommet de Tianzi Mountain, les vues sont effectivement sympas, quoique selon nous moins qu’ailleurs dans le parc, mais qu’on s’est vite enfuis avant de devenir complètement racistes dingues.

DSC06561

Plutôt que de prendre le bus, on se dirige doucement vers l’Est à pied en suivant la route principale pour aller voir deux points de vue intéressants : « Arranging battles platform » et « Shentang Gulf »

Contrairement à Tianzi Mountain, ces points de vue sont complétement déserts et offrent des panoramas tout aussi sensationnels ! On hésite à poursuivre avec la promenade qui mène en une heure trente à « Soldiers Gathering » mais le ciel s’est bien couvert et on préfère trouver notre auberge avant la nuit.

Ce soir on a choisi de passer la nuit dans l’auberge du parc, celle dont on vous parlait plus haut, qui nous permet de bien profiter du haut du parc sans avoir à redescendre pour la soirée.

Zhangjiajie

On vous avait dit qu'il valait mieux ne pas avoir le vertige !

Trouver l’auberge est finalement un jeu d’enfant, elle est positionnée sur la carte du parc et il suffit de la montrer au conducteur d’un bus du haut pour qu’il vous dépose devant !

L’auberge est simple et l’accueil est aussi froid que la température dans le dortoir mais après tout, on ne reste qu’une nuit donc rien de bien embêtant. La situation est quand même vraiment pratique et la nourriture y est même plutôt bonne !

 

Jour 4

Le réveil est glacial ce matin, difficile de sortir de la couette ! Mais c’est notre dernier jour dans le parc et un gros programme nous attend, c’est parti !

On commence par se rendre en marchant à 20 minutes de l’auberge, au niveau du parking de Yuangjiajie.

D’ici il est possible de faire deux balades, la première en direction de « Wulong Village » et « Tuanbo Mansion » et la deuxième vers « Corridor in the cliffs » en passant par « One step to heaven ».

La montée un peu verticale pour "One step to heaven"

La montée un peu verticale pour "One step to heaven"

Encore une fois on ne peut que vous conseiller de faire les deux, elles s’enchainent facilement en une matinée et offrent chacune de très belles vues !

Dans l’après-midi, on poursuit avec une des parties les plus touristiques du parc : Yuanjiajie (à ne pas confondre avec Yuangjiajie vu ce matin… ah les noms chinois !).

Qui dit partie touristique dit retour du fameux touriste chinois, ou plutôt des dizaines de cars de touristes chinois… mais pour le coup ce parcours vaut vraiment le détour et offre des vues incroyables !

DSC06462

Bon, ça va maintenant faire 4 pages qu’on vous dit qu’il y a des vues incroyables, fabuleuses, grandioses, vous devez en avoir marre et nous on commence vraiment à être à court d’adjectifs mais sérieusement, ces montagnes sont à couper le souffle.

DSC06706

Cette partie du site est particulièrement prisée par les touristes depuis la sortie du film Avatar. L’équipe du film aurait en effet utilisé les photos d’une des montagnes pour modéliser le décor principal du film.

Depuis, les gérants du parc qui ont senti le filon, ont rebaptisé la montagne en question « Avatar Hallelujah Mountain », et posé un grand dragon devant la plus belle vue, histoire que toi aussi tu puisses prendre ta photo Avatar comme si tu étais dans le film ! Chouette hein ?

La grandiose "Avatar Hallelujah Mountain"

La grandiose "Avatar Hallelujah Mountain"

Non, sérieusement, ce coin est vraiment beau et on le quitte à regrets avant le coucher du soleil pour avoir le temps de redescendre au fond du canyon, terminer d’achever nos genoux, remonter une dernière fois la « Golden Whip stream », choper un des derniers bus et rentrer à l’auberge.

Zhangjiajie

Après 4 jours, on n'a plus envie de quitter le parc...

 


Vous l’aurez compris en lisant ces lignes, le parc de Zhangjiajie offre des vues à couper le souffle et des paysages impressionnants. C’est pour nous le plus bel endroit qu’on ait eu la chance de voir en Chine et peut être un des plus beaux qu’on aura la chance de voir tout court.

On est quand même bien content d’avoir pu le faire en saison basse, on a déjà eu du mal avec les flots de touristes sur certaines parties du parc, on n’ose pas imaginer ce que ça doit être en plein été…

Bref, si vous passez par la Chine, ne vous laissez pas freiner par la distance qui vous sépare du parc et venez y passer quelques jours, vous ne le regretterez pas !

Vous voulez plus de photos ? Cliquez sur l’image ci-dessous et, magie de l’internet, elle vous emmènera directement sur notre galerie d’image ! :D

Zhangjiajie


16 commentaires »

  1. Claire dit :

    Wouaouw !
    J’ai pensé Avatar de suite en voyant la première photo de l’article et c’est vraiment ça ! Ce décor est comme vous le décrivez à couper le souffle !!! Envie d’aller en Chine maintenant, c’était pas encore sur la liste… !
    Bonne continuation sur votre TDM :)

  2. Nelly Feuillette (& tonton Pau) dit :

    Notre voyage en Chine fut malheureusement trop court pour le Hunan !
    Mai nous avons tout autant expérimenté le touriste chinois qui est un phénomène social très très récent (grâce surtout aux JO de Pekin).
    Nous avons compris que c’était souvent LE VOYAGE de leur vie, alors ils n’en profitent pas, ils en abusent…

    A vous le climat plus tropical pour passer l’hiver
    Bis

    Le fan club Nelly& Paul

  3. AMBERT Catherine dit :

    Merci pour toutes ces infos qui vont nous aider dans notre voyage.
    On se demandait si nous pousserions jusque là…
    Vous nous avez convaincus

    • leussestucru dit :

      :D Super si on vous a convaincus! Vous ne devriez pas le regretter, le site est magique! Bonne découverte ;)

      • AMBERT Catherine dit :

        Hello,
        Pourriez-vous nous dire ce que vous avez fait après ces 4 jours dans le parc.
        Nous avons 8 jours en tout avant de reprendre notre train de nuit à Changsa et impossible de trouver des infos sur un guide, le Hunan ne semble pas très prisé des travel book
        Merci de votre aide

        • leussestucru dit :

          Bonjour!
          Désolé on ne va pas tellement vous aider en vous disant qu’on a directement repris le train pour Chengdu… désolé :(
          Mais la région à l’air magnifique, il doit surement y avoir plein de choses à faire! :D

  4. Mat dit :

    Salut, je viens de faire un site dédié au parc qui s’appelle http://zhangjiajie.fr/. J’ai mis ton article dans les liens utiles !!!

  5. ChristinaSteve dit :

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces informations. Cest époustouflant. Nous partons en chine au mois d’aout et avons prevu de rester 3js a zhangjajie. Par contre de nombreux sites conseillent de prendre un guide mais cest 250€ pr 2 js par personne (comprenant les transports, et les entrees du parc, le guide qui parle anglais). On se demande si ce nzst pas mieux de le faire seul comme vous. Qu’en pensestu?

    • leussestucru dit :

      Salut Christina, salut Steve !
      Non le parc est tout à fait faisable sans guide ! Il faut par contre essayer de trouver le maximum de carte papier possible ! On finit par vite se repérer même si au début c’est pas hyper évident.
      Et puis le parc demande une condition physique correct, mais si on commence à se perdre (ce qui est très cool en soit), ça peut demander un peu plus d’effort. Attention par contre, toujours rester sur les sentiers ! Vous n’avez pas envie de vous retrouver coincé en haut d’une falaise ou en face d’un ours :) .
      Et si jamais, il est surement très facile de trouver un guide sur place.
      En tout cas, foncez là bas, c’est un des plus beaux endroits qu’on ai eu la chance de voir !
      Amusez vous bien !
      Ps : Attention sur certaines cartes il est indiqué qu’une route rejoint le haut du bas de l’ascenseur. Mais non elle n’existe pas ! (et au cas ou, l’ascenseur c’est vraiment nul !)

      • SteveChristina dit :

        Cela nous rassure alors. Effectivement si on change d’avis on prendra peut etre un guide directement sur place, les prix seront surement plus competitifs que sur internet. On pense tenter au mois la montagne Tianzi et la partie Yuanjiajie de votre 4e jour seuls. Par contre avez vous eu l’occasion de passer a cotè du glass bridge? Ou cest un chemin completement different?
        Ca nous tente bien aussi. ;)

        • leussestucru dit :

          Le Glass Bridge n’y était pas encore quand nous y sommes allé. Les sensations ont l’air sympa mais il est assez facile de trouver des coins presque aussi vertigineux et bien plus au calme. Le site est très très touristique à certains endroits et ça peut être un peu fatiguant à la longue. Mais vous verrez vite sur place si ça vaut le coup ou non ! En tout cas, amusez vous bien là bas ! Profitez en à fond !

  6. Li dit :

    Merci pour ces infos du parc . Comme ce sera notre prochaine destination, elles nous sont très utiles. D’ailleurs, pour les touristes chinois, c’est vrai qu’ils sont très soûlant, bruyant et qu’ils respectent pas des règles publiques (je suis chinoise). J’espère que ce sera amélioré dans le futur au niveau de l’education de la politesse

  7. Joachim dit :

    Merci pour toutes ces infos. Cela me donne vraiment envie d’y aller. Cela devrait se faire l’année prochaine mais je ne sais pas encore quand. Peut-être avril mai ou octobre le tout bien sûr en dehors des congés chinois. Ayant été à Huangshan et Guilin en novembre cette année j’ai découvert le continent asiatique la première fois de ma vie (je vais avoir 70 ans). Ce voyage m’a donné envie d’en faire d’autres. Nous devrions être 4 pour ce voyage. Concernant les cartes j’ai eu les mêmes problèmes aux rizières en terrasses. C’est fou ce qu’elles sont fausses.
    Je suis heureux de trouver ce type d’infos.
    bonnes fêtes
    Joachim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

On est à Lyon :) !! Depuis le 16/12/2015 !! On est à la bourre sur nos articles mais pour sûr, ils finiront par se montrer !!!

N'hésitez pas à cliquer sur la carte ci-dessous pour avoir un meilleur aperçu de notre parcours!