Au cœur des plantations de thé

2

août 30, 2015 par leussestucru

Tanah Rata

 

Quand on pense Malaisie, on pense souvent plage, poissons, chaleur, jungle, orang outan, mais pas vraiment montagne, pluie et fraîcheur !

Et pourtant ce serait oublier la région des Camerons Highlands, ses belles montagnes, ses plantation de thé et sa jungle !

boh plantation

Ce serait bête de passer à coté non?

Après les (très) grosses chaleurs de Georgetown, on s’est dirigé en plein centre de la péninsule malaisienne pour aller jeter un œil à ce qu’on nous a vendu comme « les plus belles plantation de thé du monde», rien que ça !

Trois ou quatre pouces en l’air plus tard on arrive dans le village de Tanah Rata, qui n’a pas grand-chose à offrir à part un bon point de départ pour la visite de la région et des hôtels moins chers que dans les villages alentours.

En sortant de la voiture notre première réaction sera : « bon sang on a été téléporté dans une station de ski suisse ? » puis quelques secondes plus tard : « mais c’est qu’il fait froid par ici ! Ou qu’il est mon pantalon ? »

DSC03038

Adieu Malaisie, bonjour station de ski suisse

On nous avait prévenus qu’il y avait un micro climat dans cette région mais le changement reste rude : en entrant dans les camerons highlands on vient de perdre près de 20°C !

La température atteint difficilement les 18° en plein journée et la pluie tombe plusieurs fois par jour, ce qui en fait une destination prisée des malais fuyant la chaleur écrasante de la capitale. On dépoussière donc notre pantalon et notre veste imperméable qui n’ont pas vu le jour depuis plusieurs mois et on part à l’ascension de ces fameuses tea plantations.

boh plantation

On choisit de visiter la plantation BOH (Best Of Highlands) créé par l’écossais J.A. Russel il y a une centaine d’année sur le Gunung Brinchang, soit le mont Brinchang, d’où on a parait-il une très belle vue.

Petit cliché : On doit dire qu’on a aucun mal à imaginer un écossais choisir de s’implanter par ici plutôt dans les lagons bleu des côtes malaisiennes à observer des poissons colorés. Il fait froid, il pleut, il y a du brouillard et la campagne est verte ! Il ne manque plus que les moutons !

Que dire des champs de thé à part qu’ils sont magnifiques et qu’on s’y baladerait bien toute la journée. Quand les nuages le permettent, on voit l’étendu de la plantation et on se retrouve bien petit et perdu au milieu de tous ces arbustes !

boh plantation

D’ailleurs à force de marcher entouré de tous ces arbres à thé, on finira par goûter une feuille bien verte mais non, le thé cru c’est pas très bon !

On en profite pour s’instruire un peu du côté de l’usine de transformation des feuilles pas bonnes pour en faire du thé qui a du goût. On retrouve dans cette usine la même machine à presser les feuilles qu’on avait aperçu dans un petit village vers Hsi Paw au Myanmar, version bien plus sophistiquée que celle des birmans.

boh plantation

Après cette balade dans les plantations, on poursuit la route en direction du sommet du mont Brinchang pour aller à la découverte de la Mossy Forest, un petit bout de forêt vierge préservée au milieu de toutes ces plantations de thé et de légumes.

Car le climat frais et pluvieux des Camerons Highlands en a fait la principale région productrice de fruits et légumes du pays et les diverses plantations ont peu à peu grignoté la jungle. Enfin, le climat chaud et humide du reste du pays n’empêche pas non plus la jungle de disparaître petit à petit sous les plantations de palmiers…

Mossy Forest

L’impression d’assister à un désastre écologique ne nous quittera pas souvent sur les routes de Malaisie : En roulant dans le pays le paysage reste plutôt identique malgré les kilomètres : les champs de palmiers ont recouvert le pays et la jungle peine à survivre devant les enjeux économiques. Au revoir jungle luxuriante et bonjour Nutella !

Pour en revenir aux Camerons Highlands, on profitera de notre passage dans la région pour faire un trek dans une jungle secondaire, que les malais tentent de protéger. Au départ de Tanah rata il y a plusieurs chemins possibles avec des difficultés variables qui offrent des balades intéressantes.

Trek à Tanah Rata

Il faut juste bien se renseigner sur la faisabilité des treks, certains n’étant plus du tout entretenus et donc difficiles à passer. En commençant le chemin numéro 10 on a voulu bifurqué sur le 6 pour rejoindre une autre plantation de thé mais au bout de quelques centaines de mètres on s’est retrouvé bloqué par des plantes carnivores géantes et autres éboulement de terrain.

Trek à Tanah Rata

C'est bien la première fois qu'on voit une plante carnivore de cette taille ! Ca doit manger facilement un rat ça !

On a pu rebrousser chemin sans trop de difficultés mais le temps a brusquement changé et notre trek s’est terminé sous un orage un peu trop long à notre gout ! Bilan de la promenade : checker la faisabilité du trek et la météo avant de partir peut être une option intéressante !

Bien sur les vêtements ne sèchent pas par ici et c’est trempé qu’on repartira vers Kuala Lumpur pour demander nos visas Chinois. On espère qu’ils ne vont pas nous les refuser… Ce ne serait pas très drôle sachant qu’on a déjà les billets d’avion !

Voilà pour notre petit détour par les montagnes malaisiennes. Au final malgré le choc thermique et la pluie omniprésente, on a bien aimé ce petit détour par les montagnes malaisiennes, en particulier la découverte des plantations de thé ! Décidément, la Malaisie nous surprend de jours en jours, on a hâte de découvrir la capitale !


 

En pratique :

Pour visiter les différentes attractions des Camerons Highlands il existe des bus, des taxis, des tours organisés et bien sur le stop ! On ne peut que recommander ce dernier qui s’avère être une super expérience en Malaisie, presque tous les conducteurs parlent anglais et l’attente n’est jamais bien longue! C’est que du bonheur, et ça reste bien plus simple que de comprendre à quelle heure passera le prochain bus !

Le stop en Malaisie

Et dans la version debout à l'arrière d'un pick-up sur une route de montagne la vue est magnifique!

Côté hébergement : Il y a plusieurs villages dans les Camerons Highlands mais Tanah Rata possède les hébergements les moins chers et est plutôt bien situé.

La guest house Kisabel propose une chambre double très bien pour seulement 35rm la nuit mais l’hôtel est vite complet et les prix augmentent du simple au double les weekends !

La guest house Twin Pines est le repère à voyageur du coin, c’est l’option la moins chère pour les petits budgets et l’endroit est plutôt sympa. Les chambres doubles sous les toits ne coûtent que 25rm la nuit mais sont vraiment petites et il n’y a pas d’électricité. L’hôtel propose des chambres un peu plus spacieuses avec électricité au rez-de-chaussée pour 40rm.

Coté resto : si vous cherchez un endroit pour déjeuner, allez faire un tour juste avant Twin Pines où plusieurs bouis bouis sont réunis sous une grande toiture. Vous trouverez là le Yong Teng café, tenu par un couple de petits vieux sourds et muets. La nourriture y est bonne et pas chère mais c’est surtout pour les proprios qu’on est revenu manger ici à plusieurs reprises, ils ne parlent pas et pourtant, on a rarement vu un couple aussi bavard :D .


2 commentaires »

  1. Merci pour cet article, nous avions aussi particulièrement apprécié Cameron Highlands qui nous était apparu comme une parenthèse de fraîcheur dans la chaleur assommante de la Malaisie…
    Par contre, de mémoire, on avait pas mal galéré pour se rendre aux plantations, taxi à l’aller, mais stop et beaucoup de marche à pied au retour… c’était bof bof.
    Si ça vous intéresse, on a écrit un article aussi:
    http://alacroiseedeschemins.fr/2011/10/cameron-highlands-vous-prendrez-bien-une-tasse-de-th/

    • leussestucru dit :

      Super votre article ! C’est rigolo de lire plusieurs récits sur un même endroit :) !
      C’est vrai que le stop c’est souvent aussi une question de chance… mais le système de bus avait l’air assez compliqué donc ça nous a paru plus simple de tendre le pouce. Surtout sur la route principale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

On est à Lyon :) !! Depuis le 16/12/2015 !! On est à la bourre sur nos articles mais pour sûr, ils finiront par se montrer !!!

N'hésitez pas à cliquer sur la carte ci-dessous pour avoir un meilleur aperçu de notre parcours!