Pandas, mousse chocolat et poulet coca!

0

janvier 27, 2015 par leussestucru

Chengdu

Après un rapide repas à l’auberge de Wuligyuan, on reprend la route, cette fois plein ouest en direction de Chengdu, capitale de la province du Sichuan.

Plein ouest ou presque. Avant d’atteindre Chengdu il nous faut d’abord prendre un bus d’une petite heure pour rejoindre Zhangjiajie  city où l’on prendra un premier train pour rejoindre en 4 heures la ville de Huahai plus au sud.

Enfin, après un peu plus de 4 heures d’attente dans la gare, on monte dans le train de minuit vingt qui lui nous mènera à Chengdu, près de 24 heures après notre départ de l’auberge.

Ce trajet n’est pas le plus long mais c’est certainement le plus inconfortable depuis le début du voyage ! On entre à minuit dans un wagon sale et où tout le monde a déjà trouvé sa place pour dormir. Quand on dit sale… ça veut dire bien plus sale que d’habitude. Le sol devant nos deux places est à peine visible sous les déchets et les restes de graines de tournesol que les voisins ont crachées par terre.

Notre voisin justement, est en train de dormir allongé sur nos places. Il se réveille et se rassoit mais,  vexé de ne plus avoir son lit, refuse de nous laisser plus de la moitié de la banquette. On se retrouve donc coincé sur une place et demie avec un voisin fâché qui montre sa mauvaise humeur en bougeant dans tous les sens et en donnant de grands coups de coude à Clément.

La nuit s’annonce longue. Et elle le sera…  Pas que la nuit d’ailleurs, puisqu’on ne sortira pas du train avant 13 heures…

Une fois à Chengdu, on rejoint en quelques stations de métro le centre-ville où Christian, le petit ami de notre hôte, nous retrouve pour nous accompagner jusqu’à leur appartement. Lisa, notre couchsurfeuse, est une jeune chinoise qui travaille dans une agence de pub à Chengdu, parle un anglais parfait et a beaucoup voyagé en Asie.

C’est d’ailleurs sur les routes du Vietnam qu’elle a rencontré Christian, un étudiant danois qui a depuis quitté son pays pour la rejoindre ici dans le Sichuan. Christian est vraiment sympa et comme il vient tout juste de débarquer en chine, c’est l’occasion pour nous de pouvoir comparer nos impressions et nos découvertes sur la culture chinoise. Et on peut vous assurer qu’il y en a des choses à dire !

Après quelques heures passées à se remettre de la nuit, Lisa nous rejoint et on part faire connaissance autour d’un dîner dans un resto du coin. En Chine, on commande le plus souvent plusieurs plats que l’on pose au centre de la table et où chacun se sert.

Nous on adore ce principe, vraiment convivial et qui permet de goûter à beaucoup de plats différents. Le resto est vraiment excellent et on s’en sort pour une addition de moins de 18 euros pour 4 personnes, bières comprises !

Pour ceux qui aiment manger la Chine est vraiment un pays génial!

Ce repas est surtout l’occasion de découvrir Lisa et Christian et de se rendre compte à nouveau de la chance qu’on a de tomber sur des hôtes aussi cools !

Après le repas, on monte au dernier étage d’un immeuble du quartier pour admirer les lumières de Chengdu avant de rentrer pour la nuit.

L’appartement est un peu vieux mais vraiment bien placé, à 5 minutes du métro et entouré de nombreux vendeurs de nourriture de rue.

Seul bémol, comme dans presque tous les appartements de la moitié sud de la Chine, il n’y a pas de système de chauffage et comment dire… on se les caille! Apparemment le gouvernement, tranquillement installé au chaud à Pékin, aurait décidé d’interdire les chauffages dans toutes les constructions du sud de la chine, pour des raisons économiques et écologiques… Et on ne rigole pas avec l’écologie en Chine !

Oui mais voilà, la moitié sud de la chine c’est un peu grand comme l’Europe et on est loin d’y être au chaud en plein mois de décembre. Il y a quand même des villes à plus de 2000 mètres d’altitude ! La plupart des chinois se baladent chez eux avec des pyjamas/combinaisons de ski et nous on se caille sur le canapé en mettant notre blog à jour par 5°C…

Ces derniers jours on passe notre temps à dire qu’il faut qu’on descende plus vite vers le sud… C’est décidé, dans moins de 3 semaines on passe la frontière laotienne!!!

Mais revenons-en d’abord à notre premier jour dans Chengdu…

 

Mardi 16 décembre,

On commence la visite de la ville par sa place centrale: Tiunfu square. La place est énorme et à part tout un tas de magasins à la mode occidentale et une grande statue de Mao bras levé il n’y a pas grand-chose à voir.

Tiunfu square

Tiunfu square

On se dirige assez vite vers le parc le plus proche : People’s parc.

Comme son nom l’indique, on y vient pour observer les gens plus que pour le parc lui-même. On retrouve ici toutes les activités que l’on avait observées à Pékin mais en version condensée : karaoké, danse, Kung Fu, Tai Shi, jeu de raquette etc. On ne se lasse pas d’observer ces activités :) .

Le retour de la fameuse danse de la raquette!

Le retour de la fameuse danse de la raquette!

Une fois sorti de People’s park, on se dirige vers Zhai et Kuan alleys, deux « vieilles » ruelles, conseillées par Lisa pour leur authenticité et pour les petits commerces qui s’y trouvent. A vrai dire, ces ruelles sont effectivement construites dans un style typique traditionnel, mais elles font bien neuves…

La plupart des maisons ont été entièrement rénovées ou reconstruites il y a peu et on a plus l’impression d’être dans une fausse rue que dans une ruelle typique…

Les commerces vont avec puisqu’il ne s’agit plus que de restaurants chics ou de boutiques d’artisanat chinois. L’endroit est très touristique et on est loin de l’ambiance petite ruelle ancienne que l’on pensait trouver mais s’y promener reste agréable.

On s’éloigne quand même du quartier pour trouver à manger dans un coin moins fréquenté avec des prix moins touristiques.

On poursuit notre visite de la ville avec le temple Quigyang. L’entrée pour ce temple taoïste coute 10y et la visite peut facilement durer plusieurs heures si on enchaine avec les jardins alentours.

Un moine un peu fatigué

Un moine un peu fatigué

Le temple est très beau, finalement assez peu fréquenté par les touristes et on reste longtemps fasciné devant les prières des fidèles.

Le rituel de l'encens

Le rituel de l'encens

Il est encore tôt quand on sort du temple, on en profite pour rentrer à pieds ce qui nous permet de traverser une grande partie de la ville et de passer au travers de petits marchés. C’est en marchant dans la ville qu’on se rend compte à quel point cette dernière est en travaux. La ville s’est lancé un grand défi ! Créer 8 nouvelles lignes de métro d’ici 2018 !

Pour les habitants, ces nouvelles lignes représentent un vrai confort, il n’y a aujourd’hui que deux lignes de métro, assez petites, pour plus de 10 millions d’habitants !

Avant de rentrer à l’appartement, on passe par le plus grand supermarché du coin à la recherche de chocolat. Ce soir, suivant le calendrier lunaire chinois, c’est l’anniversaire de Lisa, du coup on voulait lui faire une surprise en lui préparant un gâteau, mais il n’y a pas de four à l’appartement et on a décidé de se rabattre sur une mousse au chocolat d’anniversaire :) .

On a beau faire le tour du supermarché et harceler les vendeuses, impossible de trouver une tablette de chocolat. On se retrouve donc avec deux paquets de chocolats emballés individuellement… Ah on y tient à notre mousse !

5 œufs et 30 minutes de désemballage de chocolats plus tard, la plus belle mousse au chocolat du pays est terminée :D . Christian, tout autant en manque de chocolat est aussi excité que nous, mais on devra finalement la réserver pour le lendemain car les parents de Lisa sont de passage en ville et les invitent à diner.

Suivant les conseils de Christian, on termine la journée en testant le « kebab chinois » : des légumes et du bacon dans une sorte de crêpe-omelette, vraiment pas mauvais !

 

Mercredi 17,

Aujourd’hui, c’est PANDAAS !!

C’est un animal comme les autres et on se demande un peu pourquoi il y a autant d’engouement autour du panda, mais il faut bien avouer que nous aussi, on n’y a pas loupé, on s’est levé tout excité à l’idée d’aller les rencontrer !

A l’heure actuelle, l’habitat naturel des pandas géant est réduit à 6 régions dispersées en Chine, dans des forêts de bambous situées entre 1800 et 3500 m d’altitude. Ces forêts ne cessent de diminuer et il ne resterait plus qu’environ 1600 pandas dans la nature…

Pandaa!!

Pandaa!!

Aujourd’hui le panda géant est menacé par la disparition de son habitat bien sûr, mais également par son très faible taux de reproduction ! Le centre de recherche sur la reproduction des pandas de Chengdu est une des 3 institutions au monde qui héberge suffisamment de pandas pour élever l’espèce en captivité et aider à leur reproduction.

Le centre n’est pas tellement grand, on peut facilement le faire en une demi-journée. Tout dépend en fait du nombre de ‘oh comme il est mignon’ (qui se transforment après 30 minutes d’observation avec un sourire béat en ‘allez steuplé encore 5 minutes, regarde comme il est TROOP mignon !)

ils sont pas trop mignons quand même?

ils sont pas trop mignons quand même?

L’idée est de venir au parc le plus tôt possible, les pandas sont « actifs » le matin et commencent à s’endormir vers 11 heures, digestion oblige, ce qui est franchement moins drôle à voir…

quoique parfois, ils sont bien drôles à voir endormis!

quoique parfois, ils sont bien drôles à voir endormis!

Après on dit qu’ils sont actifs le matin mais globalement ça reste des pandas! Ils passent leur temps à attraper une tige de bambou, se rallonger, manger toutes les feuilles, s’asseoir pour attraper une nouvelle tige, se rallonger et ainsi de suite…

Mais même quand ils ne font pas grand-chose ils restent vraiment mignons :D

Et ça reste plutôt intéressant de voir d’aussi près une espèce rare, c’est très probablement la seule fois de notre vie où l’on verra un panda !

Après quelques heures, on commence presque à se lasser des pandas géants (oui, bon c’est mignon mais après en avoir vu 50, on finit par se lasser…) du coup on se dit qu’il est temps d’aller à la rencontre de l’autre espèce présente dans le parc : le panda roux!

L'endroit parfait pour piquer un somme

L'endroit parfait pour piquer un somme!

Et croyez nous ou pas, le panda roux est encore plus mignon que le panda géant !

Nous on est fan de sa bouille!

Nous on est fan de sa bouille!

Avant de quitter le parc on regarde un petit film sur les pandas et le travail effectué par le centre pour lutter contre l’extinction de l’espèce. Le film est pas mal, complète bien la visite et qui plus il est en anglais (rare en Chine) ! En sortant du parc on repasse une dernière fois devant les enclos des pandas géants et on se félicite d’être venu tôt, ils sont déjà tous endormis…

Pour les infos pratiques, l’entrée du parc coûte 58 yuans par personne. Pour y accéder depuis le centre-ville il faut dans un premier temps rejoindre l’arrêt de bus du zoo de Chengdu qui correspond au terminus nord du bus 49, puis prendre le bus 67 jusqu’à la base des pandas. Depuis le centre on a mis environ une heure trente pour rejoindre le parc.

Une fois sortis du parc, on reprend donc le bus, cette fois en direction de la gare du sud de Chengdu. L’idée est d’acheter nos tickets pour rejoindre la ville de Leshan. Mais c’est un échec total ! En sortant du bus on se retrouve sous un nœud d’autoroute sans aucun signe d’une gare… en demandant aux passants on comprendra que la gare est en construction et que la ville la mise sur notre carte un peu trop tôt… La Chine et les cartes, toute une histoire !

On rentre finalement retrouver Christian et Lisa, pour notre plus grand bonheur car ce soir on teste la cuisine de Lisa! On essaye de l’aider comme on peut en épluchant des légumes qu’on n’avait jamais vus auparavant mais on passe surtout notre temps à observer les préparations.

Oui LES préparations car tout bon repas chinois contient plusieurs plats que l’on pose au centre de la table et que l’on partage.

Ce soir c’est épis de mais, pommes de terre et poivron rouge à la chinoise, tout un tas de légumes inconnus cuisinés et surtout, la spécialité de Lisa: cuisses de poulet caramélisées au coca ! On est un peu sceptique en entendant sa recette mais le résultat est excellent, le coca est juste une alternative au sucre pour caraméliser rapidement et facilement le poulet!

Et bon appétit!

Et bon appétit!

A l’image du poulet, les autres plats sont juste excellents et on passe une super soirée à discuter autour de la table. Cerise sur le gâteau, on termine le repas en faisant découvrir la mousse au chocolat à Lisa qui semble apprécier !

Partager les recettes de cuisine est vraiment un des moments qu’on aime le plus dans le couchsurfing ! :D

 

Jeudi 18,

Nouvelle journée dans Chengdu. Aujourd’hui on profite d’une matinée tranquille dans l’appartement. On sort vers 11 heures pour acheter nos billets de train dans une gare qui elle est déjà construite puis après un nouveau repas dans la rue, on se dirige vers le Wenshu temple. Contrairement au premier temple visité, il ne s’agit pas d’un temple taoïste mais bouddhiste.

On n’y connaît pas grand-chose et on n’a pas tellement noté de différences entre les deux cultes mais on peut vous dire que ce temple vaut vraiment le déplacement !

Comme presque tous les temples qu’on a visités en chine, il s’agit plutôt de tout un tas de petits temples disséminés dans de magnifiques jardins. On se lasse un peu de l’intérieur des pièces, on passe donc notre temps à déambuler dans les jardins en admirant les magnifiques constructions et en observant les rites des fidèles venus brûler de l’encens.

Le temple et les jardins sont plein de vie, on croisera même une partie de badminton dans une des cours. Certains moines discutent bruyamment assis à une table autour d’un thé pendant que d’autres font une petite sieste…

Une petite sieste au soleil dans un temple

Une petite sieste au soleil dans un temple !

En prenant le temps, la visite se fait en environ deux heures et est vraiment agréable! Et chose assez rare pour être soulignée : l’entrée est gratuite ! On sort du temple suffisamment ressourcé pour affronter l’artère commerçante de la ville : Chunxi lu.

Cette rue n’a pas vraiment d’intérêt (à part celui de m’aider à trouver un cadeau d’anniversaire pour mes sœurettes) mais reste impressionnante avec de ses très très très nombreux magasins. En passant une porte on tombe sur un énorme centre commercial : 7 étages avec uniquement des boutiques de vêtements et pratiquement aucun client…

On se demande bien comment tous ces vendeurs survivent… la rue en elle-même est très animée et on en sort rapidement avant de tomber dans l’agoraphobie.

A nouveau on décide de rentrer à pied histoire de mieux découvrir la ville puis on passe une dernière soirée très agréable avec Christian et Lisa, à en apprendre un peu plus sur la langue chinoise, son origine et ses caractères.

On apprend par exemple que panda se dit xióngmāo en chinois ce qui veux dire ours chat ! Classe non ?

On est déjà triste a l’idée de quitter Chengdu, les pandas et surtout nos supers couchsurfeurs… mais on a quand même un peu hâte de partir, si tout se passe bien on sera bientôt dans la région la plus chaude de la chine et on pourra retrouver un peu de chaleur! (Ou au moins arrêter de se les geler en permanence!)

Edit : AHaha, en vrai dans la région la plus chaude de Chine, on va surtout trouver ça ^^:


Mais avant cela on a encore un dernier arrêt dans le Sichuan : demain matin départ pour la ville de Leshan et son buddha de 71 mètres!

 


0 commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

On est à Lyon :) !! Depuis le 16/12/2015 !! On est à la bourre sur nos articles mais pour sûr, ils finiront par se montrer !!!

N'hésitez pas à cliquer sur la carte ci-dessous pour avoir un meilleur aperçu de notre parcours!